Lutter contre les risques cardio-vasculaires : une lutte de tous les instants

Lutter contre les risques cardio-vasculaires : une lutte de tous les instants

La Fédération Française de Cardiologie

Ils accentuent également une partie de leur démarche sur l'apprentissage par le plus grand nombre des gestes qui sauvent lorsqu'on se trouve face à quelqu'un en souffrance cardiaque. Grâce aux dons recueillis et aux nombreux partenariats qu'elle entretient, la Fédération Française de Cardiologie (fedecardio-acvr.org) est de plus en plus visible et écoutée par l'organisation de campagnes nationales de prévention et d'événements locaux et ponctuels comme les parcours du cœur ou les semaines du cœur. Elle participe également à toutes les actions locales ou nationales tendant à réunir les concepts de sport et de santé.

Mieux vaut prévenir...

On ne dira jamais assez qu'en matière de maladie cardio vasculaires la prévention joue un très grand rôle. Nombre de risques peuvent être éliminés facilement et la Fédération Française de Cardiologie s'est donné pour mission la prévention par l'information la plus large possible. Dès l'école, les enfants sont sensibilisés aux conséquences que peuvent entraîner certains comportements, mais aussi aux risques générés par un manque d'exercice et une vie trop sédentaire. Elle allie souvent les notions de sport et de bonne forme cardiaque dans les jeunes esprits afin qu'ils grandissent en pleine conscience de leur corps et de ses limites. Elle agit également dans le même sens dans nombre de collectivités comme les mairies, les entreprises ou les mutuelles de santé et participe à beaucoup d'événements qui rassemblent un grand public. Les parcours du cœur, organisés dans tout le pays s'adressent au grand public pour le sensibiliser aux risques cardiaques mais aussi aux gestes qui peuvent sauver. D'autres parcours du cœur sont plus ciblés comme ceux organisés dans les écoles ou les entreprises. Les semaines du cœur, organisées également à l'échelon national, sont l'occasion pour tout un chacun de s'informer en participant à des conférences ou des débats ou encore en rencontrant des médecins et des chercheurs.

... Que guérir

Après un accident cardio-vasculaire, le malade a besoin de se reconstruire. Il ne s'agit pas seulement de soigner son cœur et d'adopter un mode de vie plus sain ou plus lent, mais c'est l'ensemble de l'organisme qui doit se remettre de ce cataclysme et l'aspect psychologique n'est certainement pas le moindre à prendre en charge. Les clubs cœur et santé de la Fédération Française de Cardiologie sont dédiés à ces malades en phase de réhabilitation. Ils prennent en charge les cardiaques dans leur globalité. Les malades sont amenés progressivement à un mode de vie en adéquation avec leur état de santé par l'activité physique encadrée par des professionnels comme des kinésithérapeutes ou des professeurs d'éducation physique spécialisés, par le soutien moral par la prise en compte par un psychologue ou un sophrologue des différents stades de dépression qu'un cardiaque peut traverser mais aussi par l'information des proches, par une rééducation nutritive en faisant intervenir différents spécialistes du secteur. Le seul fait de se rendre dans un de ces clubs cœur et santé sortent le malade cardiaque de son isolement et le mettent en position d'acteur de son destin au lieu de le subir.